L'interview du magistral Piotr Jablonski

Publié le 6 juin 2018 par zenaj dans Artistes & Inspiration - Concept art, Digital Painting, environment, Illustration, Interview - 17

Nous vous l'avions déjà présenté en 2016 juste ici, mais cette fois le virtuose Piotr Jablonski nous accorde une interview !

Piotr Jablonski, a.k.a nicponim est un digital painter, concept artist, illustrateur polonais diplômé en Architecture à Białystok. Son travail à la fois sombre et mélancolique, flirte avec une maîtrise de haute voltige. Curieux de tout, il trouve son influence sur tout ce qui le passionne : architecture, design, mode etc.

Vous pouvez retrouver son travail ici :

Je vous laisse découvrir notre entrevue avec Piotr Jablonski, en mots et en images.

- Pour ceux qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter ? Comment et quand avez vous commencé le painting ? Avez-vous débuter par du dessin traditionnel ? Avez-vous eu un parcours artistique ?

Hey, je suis Piotr Jabłonski, un gars de 31 ans, époux, papa, painter, illustrateur, concept artiste habitant à Bialystok en Pologne. J'ai commencé à dessiner quand j'étais enfant et je continue à le faire depuis cette époque. J'ai été diplomé en Architecture et Plan Urbain à Bialystok, mais je suis un autodidacte en ce qui concerne la peinture ou le dessin.

- Est-ce que vous considérez que la faculté en Architecture vous à aider dans votre art ?

A l'heure actuelle je pense, oui. J'ai appris tellement de choses sur le minimalisme, le fonctionnel etc. "Less is more" est, bien sûr, la rêgle principale - si vous pouvez enlever quelque chose sans détruire l'harmonie et l'effet global, alors cela veut probablement dire que cette chose n'est pas nécessaire. J'ai aussi beaucoup appris sur les proportions, bien équilibré un objet dans l'espace. Aujourd'hui je pense que j'aime encore plus l'architecture et le design des intérieurs. Je vois ça vraiment comme une très grande source d'inspiration.

- Dans votre travail, on peut souvent ressentir une touche proche du traditionnel . Je pense que ça contribue à la force des émotions que vos illustrations transmettent. Est-ce que travailler avec le média traditionnel vous manque ?

Bien sûr, c'est une expérience complètement différente quand vous peignez en digital ou en traditionnel. Et je continue de me dire qu'un jour, je commencerais à peindre avec de l'acrylique ou de l'huile. Mais je n'ai juste pas assez de temps pour le média traditionnel. A l'heure actuelle, tout va très vite, c'est l'ère du digital maintenant !

-Depuis combien d'années êtes-vous dans le métier?

Honnêtement, je ne sais pas, plusieurs années c'est sûr, peut-être 10 ? Je ne sais vraiment pas quand est-ce que j'ai franchi la ligne. Mais j'ai l'impression que j'ai commencé à travailler comme un artiste professionnel seulement depuis quelques années.

 

- Quelle est votre meilleure expérience de carrière et pourquoi ? Et quelles sont, ou ont été, les difficultés dans votre travail ?

Je pense toujours que le meilleur est encore à venir pour moi. Mais j'ai vraiment aimé travaillé avec Arkane Studios pour le jeu Dishonored. J'ai eu le plaisir de travailler avec une équipe extrêmement talentueuse, et avec Sebastien Mitton - directeur artistique - qui a vraiment pris soin du côté artistique du travail. J'ai appris beaucoup de cette collaboration.

Étonnamment, j'aime vraiment les difficultés de mon travail - ça me pousse toujours à explorer plus loin. Par exemple, quand j'étais en train de faire le poster pour "Camerimage Festival", le client voulait quelque chose de différent de ce que j'essayais de lui imposer. Lui, voulait une image basée sur mon premier croquis en noir et blanc, et de mon côté, je voulais travailler de manière plus picturale et coloré. Je pensais que ce simple croquis en noir et blanc n'était pas assez bien pour le 25ème anniversaire d'un festival. Ça m'a beaucoup stressé, bien sûr, mais finalement, j'ai du admettre que le client avait raison. Parfois, chacun de nous doit juste se taire, et écouter. Finalement, je pense que nous avons obtenu un beau résultat !

Quel conseil aimeriez-vous donner à quelqu'un qui veut se lancer dans une carrière en Digital Painting ?

Juste de continuer à travailler et fais ce que tu aimes. Lis, regardes tout ce qui peut t'inspirer. La meilleure inspiration ne vient pas juste des autres digital painters. Elle vient des livres, des films, de n'importe quel art, le design, la mode, la photographie, l'architecture, etc. Elle vient de votre expérience, de votre vie. N'essayez pas de copier les autres artistes, c'est une impasse. C'est bien pour un temps, pour peut-être avoir un travail, ou quelques likes sur facebook, mais finalement, ce qui est plus important c'est toi, ton style, et ce que tu as à dire. Essayes de faire une liste de choses que tu aimes, les styles que tu admires, les artistes que tu aimes, et mélanges tout ça pour un seul et unique style - ton style. C'est facile à dire, mais c'est la chose la plus difficile à faire à mon avis. Je me bats toujours avec ça.

- Votre travail sur Dishonored 2 est impressionnant. Vous avez une technicité magistrale, mais aussi une maîtrise impressionnante de l’atmosphère et de l'émotion suscitée. Pouvez-vous nous parler plus de ce travail ?

Merci !
J'ai travaillé pour ce projet comme un freelancer. Principalement, mon travail était de peindre des environnements, mais aussi des lumières et ambiances pour des endroits principaux. Mais j'aime spécialement aimé travailler sur la série de paintings "Serkonan Legends".
C'est drôle parce que l'idée de créer cette série avec Serkonan Legends était un accident. Un jour, on m'a demandé de créer une vue pour la "Maison d'un savant fou". Après plusieurs jours, le Directeur Artistique, Sebastien Mitton dit que l'on peut utiliser ça comme une peinture dans le jeu et que nous allons faire deux autres images comme celle ci, parlant des vieilles légendes de la ville :
"- une qui montre une sorte de Kraken / Pieuvre géante sortant d'un trou géant dans la mer dans les environs de la baie de Karnaca
- une qui montre une partie de la forêt avec des couleurs complètement différentes.
C'est un freestyle, tu peux proposer plusieurs concepts qui correspondent"

Finalement, nous avons fait plus de 13 "Legends" avec encore environ 7 pour le DLC "Death of the outsider". C'était un immense plaisir, les thèmes, et les légendes semblaient vraiment être des histoires très intriguantes, et j'avais la sensation que je n'avais qu'à laisser mon imagination vaquer librement.

-J'ai la sensation que vous avez eu beaucoup de liberté créative sur Dishonored 2, n'est-ce pas ?

Oui, c'est une des raisons pour laquelle j'ai juste adoré travaillé avec l'équipe Arkane - ils savaient ce qu'ils voulaient, ils pouvaient créer de très bons briefing, mais aussi juste faire confiance à l'artiste et lui donner cette liberté créative.

 

-Est-ce que vous pensez que travailler pour Dishonored 2 à améliorer votre art ?

Complètement. Travailler avec une équipe si talentueuse m'a donné une vraie nouvelle énergie et le pouvoir d'être un meilleur artiste.

 

-C'est très compliqué pour moi de choisir une seule illustration favorite dans Dishonored 2 mais, disons, "Old Sea Beast". Pouvez-vous nous en dire plus sur ce painting ? Comment l'avez vous créer ? Quelles difficultés vous avez eu ?

L'idée était simple " un poulpe géant ou un kraken sortant d'un trou géant".
Je n'avais aucun concept de créature, environnement, etc. Donc, le plus gros challenge pour moi, c'était de créer un environnement, un concept de monstre, la lumière, l'ambiance, la composition, et l'apparence générale en même temps. Et aussi, ne pas passer des mois sur une seule image. Donc je devais travailler vite, penser vite pour trouver la meilleure solution.

- L'année dernière, vous avez aussi travaillé pour Wonder Woman, et vous avez fait une peinture plutôt incroyable. Pouvez-vous nous en dire plus ? Est-ce que vous aviez imaginé un jour que vous travailleriez pour le cinéma ?

Oui, c'était une scène vraiment complexe - plusieurs croquis pour trouver la meilleure composition montrant tous les personnages, et avoir une petite touche de peintures de maître. Toutes les lignes, les poses, le mouvement, tout a été fait consciencieusement pour montrer de la meilleure manière le thème principal et capturer l'essence des vieilles peintures. Cette image était seulement la petite partie d'un plus grand painting réalisé par plusieurs artistes. Finalement j'ai travaillé 40 jours sur celle-ci.

Quand j'ai commencé mon aventure dans le Digital Painting, j'avais pour rêve de travailler dans l'industrie du cinéma, faire des concepts pour des films etc. Mais aujourd'hui, les choses ont un peu changé. Bien sûr je ressens toujours de la satisfaction, mais ce n'est pas mon but majeur. Le plus important pour moi, c'est l'illustration et ma satisfaction à la faire. Je veux juste faire une image dont je serai content. Bien sûr, la transaction parfaite, c'est quand les grandes idées et les illustrations arrivent ensemble avec des supers et grands studios. C'est une situation gagnant-gagnant. Mais aujourd'hui, j'ai suffisamment grandi pour dire -non- si je ne me sens pas en accord avec un projet.

- Donc, en 2017, vous avez travaillé pour un jeux vidéo, pour des couvertures de livres pour Centipede press, pour un film. Quels sont vos projets pour 2018 ?

Je travaille toujours dans l'industrie du jeu vidéo. Mais il y a aussi quelques propositions pour des projets de films.

 

-Quelle partie de la création est votre favorite ?

Je pense la première étape, quand je suis assis avec du papier, un feutre ou un stylo à rechercher des idées. C'est la partie la plus créative, et définitivement ma préférée.


Combien de temps pouvez vous passez sur une illustration ?

En général, je passe 4-5 jours sur une illustration. Mais bien sûr ça dépend de la complexité de celle-ci. Mon plus gros projet fut pour Wonder Woman et les 40 jours de travail dessus.

- Qu'est-ce qui vous fait vous lever le matin et vous motive?

Honnêtement, je n'ai pas de choses motivantes. Je me lève, prépare un café, allume une musique et commence à travailler. C'est tout.

- Quel conseil donneriez-vous aux personnes qui essaient de s'améliorer dans le digital painting?

Continuez à peindre. Toujours. C'est le meilleur conseil. Et toujours avoir faim d'apprendre de nouvelles choses. Soyez ouvert à l'inspiration de tous les autres domaines artistiques, tels que le design, l'architecture, la mode, la typographie, l'affiche, la musique, le cinéma, etc.

- Où trouvez-vous l'inspiration? Avez-vous des artistes préférés?

Oh, beaucoup de choses m'inspirent. En ce moment c'est définitivement l'architecture, la mode, le design, les couleurs, les films, les vidéos musicales, la typographie, les affiches, mais aussi des documentaires et des programmes comme "Chef's table" ou "Abstrakt". Je pense que tout pourrait être une source d'inspiration.

- Je sais que c'est une peinture plus ancienne, mais j'ai toujours beaucoup aimé votre série de peinture «Tom's Cat». Pour moi, cela représente très bien vos différentes passions: achitecture, graffiti et peinture. Pourriez-vous nous en dire plus à ce sujet?

Oui, c'était un projet spontané que j'ai fait il y a quelques années! Et l'idée était, elle aussi, spontanée. Un jour, quand j'ai eu un peu plus de temps, j'ai commencé à peindre quelque chose, et finalement j'ai peint un garçon avec ce casque étrange, restant près d'un mur. J'ai senti que je devais ajouter quelque chose de plus pour cette image, donc j'ai ajouté un chat graffiti. Et c'est comme ça que ça a commencé. Malheureusement je n'ai plus le temps pour ça maintenant. Ou peut-être que je m'ennuie rapidement?

- Quels sont vos hobbies sur votre temps libre ?

Aller à la gym, la piscine, juste bouger. Quand j'étais plus jeune, j'avais l'habitude de jouer au basketball. D'ailleurs si j'ai un peu plus de temps j'aime voyager avec ma femme. Et bien sûr, lire des livres, des artbooks, ou n'importe quels livres avec une ambiance artistique.

 

- Où vous voyez-vous dans quelques années ?

Je ne sais pas. Je veux faire plus de choses comme des affiches, peut-être des couvertures de CD, peut-être quelques animations simples? Faire des œuvres d'art pour les clients de la mode ou du design? La situation idéale pour moi, c'est quand vos propres travaux ne sont pas seulement un complément ou une aide pour un projet, mais c'est le noyau, la valeur principale du projet.

 

- Des conseils, du soutien ou des encouragements pour tous les étudiants qui veulent devenir peintre numérique ?

Fais ce que tu veux et sois honnête avec toi-même. C'est tout.

Auteur : Souris de Coton

Discrète et insatiable curieuse à la poursuite de l'art et de la culture.
26 likes

17 commentaires

  • Ricbennett le 6 juin 2018

    Merci pour ce cadeau. Pour moi, Piotr Jablonski est un des plus grand artiste Digital Painter de notre époque...créativité, technique...C'est du top.

  • guillaume gdr le 7 juin 2018

    :)

  • Shin-san le 7 juin 2018

    Un grand merci, Souris !!

  • Guilz le 7 juin 2018

    Merci pour l'interview !

  • Spartan de DPSchool le 7 juin 2018

    SU-PER ! Merci Souris. Une pépite !

  • Neo77 le 7 juin 2018

    Merci pour l’interview. C’est toujours super enrichissant. Grand merci à Souris et à Piotr.

  • Sloow le 7 juin 2018

    Génial cette interview ! Merci beaucoup !

  • Mathieu Seddas le 7 juin 2018

    Top, cool de voir son point de vue

  • Oldgrunt le 8 juin 2018

    un vrai cadeau :) Merci Souris

  • Fuzz le 9 juin 2018

    Merci pour l'interview, top !

  • Schmax le 11 juin 2018

    Génial, franchement merci du partage, l'interview est vraiment top :)

  • Kabouto le 11 juin 2018

    Merci pour l'interview !

  • mathamath le 11 juin 2018

    Bon, Souris de deux chose l'une ou bien t'es la fiancée de Jablonski ou tu es très riche et tu lui à offert une grosse somme pour l’interviewer parce que réussir un coup pareil c'est dingue...czy mówisz po polsku?

  • Aoinamon le 11 juin 2018

    Magnifique interview, Merci ! Ca rebooste

  • Souris de Coton le 11 juin 2018

    Merci pour vos retours ! Je suis vraiment contente que vous l'ayez accueilli si chaleureusement ! :D C'était vraiment un plaisir et un honneur de pouvoir lui poser quelques questions !

  • Valeth le 12 juin 2018

    Merci beaucoup Souris de Coton ! Cette interview fut vraiment intéressante et les artworks qui l'accompagne... Ouaw, un style unique à la fois déroutant et envoutant.

  • janvincen le 12 juin 2018

    Trop cool ;)

  • Connecte toi pour laisser une réponse