En cas de doute, demandez !

Publié le 3 mai 2018 par noel-tien-nguyen dans Conseils - 6

Hello !

Je m’appelle Noël-Tien, rapide présentation :  j’ai appris via internet et les livres et je suis aujourd’hui concept artist pour Gameloft au Vietnam.
Spartan a gentiment accepté une collaboration via cet article, je suis donc (vraiment) heureux de pouvoir contribuer au magazine !
Cette opportunité me permet d'illustrer le sujet de ce post et de pousser la réflexion plus loin sur mon blog : Sortir de sa zone de confort.

Pendant ma recherche de travail, j’ai certainement dû faire toutes les erreurs possibles. De la même façon, les nombreuses personnes que j’ai pu rencontrer m’ont apporté des éléments de réponse, m’ont aidé, supporté dans ma quête. Seulement, rencontrer ces gens n’a pas tout le temps été facile de par ma nature introvertie (vous savez, celle qui nous rend tout tremblant à l'idée de discuter à un inconnu, sans parler des professionnels de l’industrie). Cet article vise donc à apporter une réflexion voir une solution qui vous aidera j'espère à obtenir les réponses à vos questions que vous soyez timides ou non.

 

 

L’illusion

Avez-vous déjà engagé une conversation avec quelqu’un que vous admiriez ? Par mail ? Lors d’un événement ?

Peut-être avez-vous déjà souhaité le faire, pour dénouer un problème dont vous ne trouviez pas la solution ou bien recevoir un retour précis d’un professionnel. Parfois on commence à écrire, à se faire le plan dans sa tête, à s’imaginer la réponse et...et on laisse l’envoi de côté.

Très peu de personnes passent à l’action. La plupart d’entre nous trouvons des excuses et des raisons à ne pas le faire.

 

De notre point de vue c’est complètement rationnel ! Cette personne a un emploi, donc son niveau est supérieur au mien. Elle est certainement très occupée alors pourquoi prendrait-elle le temps de répondre au débutant que je suis ? Parfois on se dit que ce n’est pas la peine, on est autodidactes, des “self-made men”. Pourquoi demander de l’aide ?
D’ailleurs cette personne est certainement inaccessible. On paraîtrait ridicule. Ou arrogant même. Les raisons sont nombreuses. Et puis, quand on est timide et introverti, il n’y a pas grand chose à faire.

D’une façon générale on tend à se rabaisser par rapport à cette personne. A se sous-estimer tout en la mettant sur un piédestal. Si on lui montre nos dessins, elle verra certainement la supercherie.

En revanche, d’un point de vue objectif, la situation est différente. On se rend alors compte de plusieurs choses. La première : notre cerveau fait n’importe quoi.

Beaucoup d’artistes ont ce qu’on peut appeler, le syndrome de l’imposteur, à sous-estimer son propre travail et à attribuer le succès à des éléments extérieurs, voir à penser que son interlocuteur a des fraises dans les yeux.

Ensuite il faut savoir que personne ne prend de décisions rationnelles (vous savez qu’il faut manger équilibré et passer un peu de temps à cuisiner, mais n'empêche, elle va pas se finir toute seule cette illustration). On parle en psychologie de “biais cognitifs”. Ce sont des mécanismes de la pensée qui conduisent à accorder une importance différente à des situations identiques. Ces biais sont nombreux, et surtout, inconscients, comme par exemple les préjugés : parce que cette personne est professionnelle, alors elle est très occupée et a un bien meilleur niveau que le nôtre. Ou encore l’effet Dunning-Kruger qui propose que les personnes incompétentes tendent à surestimer leurs capacités sans reconnaître celles des autres (“Comment ça se fait que cette personne moins douée que moi a déjà un emploi ?”).

 

La pire chose qui puisse vous arriver

Prenons un peu de recul sur notre situation. Deux personnes se rencontrent, l’une posant une question à la seconde à propos de ses dessins. Y-voyez vous une quelconque difficulté ? C’est sûr que dit comme ça ; ça parait tout de suite bien plus aisé et vous penserez, que oui, c’est plus facile à dire qu’à faire.

Mais j’aimerais pousser un peu plus loin quand même. Quelle est la pire chose qui puisse vous arriver ?

Si vous envoyez un mail, que la personne ne réponde pas est probable. Est-ce dangereux pour vous ? Pas vraiment.

Donc faites le lien. Quelle est la pire chose qui puisse vous arriver si vous entreprenez cette action ? Est-elle dangereuse pour vous ? Et si par hasard cette situation survient, comment la régleriez-vous?

Dans le cas où vous seriez face à la personne, vous pourriez en revanche bégayer, ne pas savoir quoi dire, rougir, être tétanisé ? Mais tout ça vient de vous-même et de vos propres préjugés qui créent une pression personnelle. Pour être honnête, je n’ai jamais vu un Concept Artist attaquer un étudiant après avoir vu son portfolio. Donc est-ce dangereux ? Non pas vraiment. Cette personne attendrait un peu, ou vous aiderait gentiment. C’est déjà plus souvent le cas.

 

La Réalité

La plupart des artistes professionnels sont dans le même cas que vous. Ils cherchent à progresser, ils ont leurs idoles, ils ont passé des heures derrière leur bureau à étudier et dessiner. Eux aussi ont certainement demandé quel brush leurs artistes favoris utilisaient.

Pour la petite histoire, un soir, lors d’un événement, je discutais avec un artiste. Après avoir un peu discuté des conférences de la journée, le contact passait plutôt bien et je lui ai demandé de me montrer son portfolio par curiosité. Réticent et peu confiant en lui, il a fini par céder en indiquant que chacun de ses dessins étaient là par dépit juste pour créer un portfolio. Mais qu’en son for intérieur, il n’avait qu’une envie, les jeter au feu.

J’ai appris en ouvrant le book qu’il était Senior Artist pour Sony.

Et malgré son niveau incroyable, il avait les mêmes doutes que moi, les mêmes peurs et le même ressenti pour son travail. Alors qu’en vérité, le niveau nous séparant était immense.

Donc prenez du recul, mettez vous à la place de cette personne : elle est comme vous. Et vous verrez que cette peur de communiquer, une fois vaincue, vous permettra de trouver les réponses à toutes vos questions.
Et si vous êtes introvertis, vous aurez mis votre énergie au bon endroit, et rien ne vous empêche ensuite d’aller recharger vos batteries plus loin, enrichis et fiers de vous-même. Parce que les bénéfices à poser des questions, sortir de votre zone de confort et demander conseils à des gens bien plus expérimentés que vous sont énormes. Non seulement vous pouvez créer le contact, mais en plus vous faire des amis, trouver un travail, vous enrichir sur des thématiques extrêmement variées. Ce serait dommage de vous priver de ça et de favoriser un ego qui cherche à vous protéger en restant dans sa zone de confort.

 

DEMANDEZ

Si vous voulez quelque chose : Demandez.


Je vais vous parler d’une de mes grandes inspirations (et sûrement une des vôtre aussi inconsciemment) : Brenda Chapman. Animatrice et scénariste oscarisée pour son film Brave (Rebelle) qu’elle a réalisé, elle a aussi travaillé sur des films comme Le Prince d’Égypte, La Belle et La Bête, Le Roi Lion, La petite Sirène ou le Bossu de Notre-Dame. C’est aujourd'hui une figure reconnue mais tout ça ne serait jamais arrivé si elle n’avait pas persévéré à demander. Après avoir décroché son diplôme, elle a eu énormément de mal à entrer dans l’industrie du film d’animation particulièrement à cause de son genre. Le milieu de l'époque très machiste refusait de lui donner sa chance et elle a dû batailler et demander encore et encore pour gravir les échelons. Elle a su prendre des initiatives, délivrer et faire ses preuves. Rien de tout ça ne serait arrivé si elle n’avait pas décidé de sortir de sa zone de confort et rentrer chez Disney à grands coups de pelleteuse.

Donc n’hésitez pas à poser des questions, à demander à des artistes ou des gens que vous admirez, ce qui vous tracasse.

Mais quoi demander ? Même s’il n’y a pas de questions bêtes, il y a tout de même certains pièges à éviter. Tout d’abord, n'interrogez pas si la réponse se trouve sur Google ! Faites d’abord vos recherches. Le temps de votre interlocuteur est précieux.

De la même façon, ne posez pas de questions trop compliquées. Mettez vous à la place de cette personne. Elle est peut être occupée. Donc ciblez votre question. Est-ce que cet artiste peut y répondre en 5 secondes ? Vous pourriez être surpris de la réponse souvent bien plus longue que ce à quoi vous vous attendiez. Posez des questions spécifiques à la personne. Pourquoi vous vous adressez à lui et pas à quelqu'un d’autre, ou à un forum ?

Plus spécifique et simple la question, plus précise sera la réponse. Votre correspondant ne devrait pas avoir à réfléchir trop longtemps sur sa réponse.

Pour vous donner une idée plus concrète : “Comment tu fais pour créer de belles composition ?” est une question vague à laquelle vous pourriez juste recevoir des liens Google sur la règle des tiers et comment étudier la composition grâce à des études de maître.

En revanche, “ Comment choisis-tu le meilleur angle de caméra pour traduire un fort sentiment d’angoisse ?”, si posée à un artiste très bon dans ses choix de caméra, est une question un peu plus ciblée pour nous aider sur un point précis à développer. On ne pose plus une question générale mais une question dont seul cet artiste connaît la réponse.

 

Pour conclure, demander peut être difficile au début, mais rappelez-vous que le plus difficile est le premier pas. Une fois la peur de l’inconnu passée, ce sera beaucoup plus facile. Et vous pourrez ressentir ça dans vos progrès.

Les réponses tendent à rester ancrées quand elle vous sont personnellement adressée par une figure que vous respectez. L’impact est plus fort en venant d’une figure d'autorité (si Miyazaki vous dit que votre animation manque de punch, cela n’aura pas le même impact que si un utilisateur anonyme sur Reddit vous le disait).

Donc demandez !

Posez des questions et sortez de votre zone de confort !

Comme disait Joseph Campbell :

“La caverne dans laquelle vous redoutez de pénétrer contient le trésor que vous recherchez.”

Voila ! Merci d’avoir pris votre temps pour lire, si vous avez aimé cet article alors je vous demanderais 2 choses. La première, c’est de choisir une personne que vous admirez et que vous pensez inaccessible dans le domaine de l’Art, de leur poser une question qui vous tient à cœur cette semaine et de partager votre expérience dans les commentaires.

 

Évidemment, évitez Spartan ou Asahi (On voudrait pas que ça soit trop facile =)). N'hésitez pas à contacter des artistes anglophones aussi. (Oh et cela va sans dire, mais soyez respectueux et acceptez la critique.)

La deuxième chose, je vous invite à aller lire mon second article dans lequel je parle de l'importance de sortir loin de sa zone de confort.

Un grand merci à Spartan qui m’a permis de contribuer au Magazine !

Bonne journée !

Auteur : Alcy

Concept Artist dans l’industrie du jeu mobile, je parle de sujets annexes au dessin, mais tout aussi utiles, dans la recherche d’un emploi dans le jeu vidéo sur un blog : noeltien.com/blog.
29 likes

6 commentaires

  • Spartan de DPSchool le 3 mai 2018

    Merci Alcy !

  • KOKORO le 3 mai 2018

    merci pour ton article !

  • Koopix le 3 mai 2018

    Merci pour cet article qui rassure un peu !

  • SmartPen le 7 mai 2018

    Merci m'sieur pour cet article. La citation de Campbell est superbe!

  • angela-qd le 20 mai 2018

    Un article à la fois logique et à la fois toujours bon d'en parler/de rappeler cela! Merci d'avoir pris le temps de l'écrire !

  • JT.B le 11 novembre 2018

    Merci beaucoup pour cet article ! Il tombe à pic pour répondre à certaine questions qui me trottaient dans la tête en ce moment !

  • Connecte toi pour laisser une réponse