Ce qui te bloque sûrement pour le dessin d'imagination : ton œil de dessinateur

Publié le 30 juillet 2019 par Spartan de DPSchool dans Conseils - Dessin - 2

Regarde les conseils en vidéo :

 

Ou lis l'article :

J'ai longuement étudié le cas des apprentis digital painters (et aussi mon propre cas avec du recul) et j'ai déjà abordé bon nombre de blocages par lesquels nous passons tous.
Cela fait partie de la courbe d'apprentissage :

  •  on bloque sur le logiciel et la prise en main de la tablette
  •  puis sur le choix des outils/brushs
  •  puis sur la logique du digital painting (calques, colorisation...)
  •  puis sur le blending, puis valeurs, couleurs, sur-saturation, etc !


La liste est longue ! Et une bonne partie de ces blocages tend à être balayés par les contenus de la Partie 1 du Programme indispensable. Mais le plus gros blocage pas encore mentionné est celui de savoir dessiner d'imagination. Quand tu copies quelque chose, que tu peins à partir de référence, généralement ça va... Mais dès qu'il s'agit de dessiner à partir de rien, c'est l'apocalypse ! Le massacre total. Et c'est d'ailleurs une des choses les plus difficiles à maîtriser.
 

La source de ce blocage ?

Et ben... Il n'y en a pas qu'une. Mais bon nombre sont liés aux bases en dessin qui sont vus dans la Partie 2 : Les Bases en dessin.

Je ne vais pas tout t'énumérer ici mais me pencher sur UN des principaux blocages. Peut-être le plus important et celui qui concentre 1/3 des cours de la Partie 2 : le dessin en volume.

Dessiner en volumes veut dire dessiner en 3D, et non pas des formes en 2D.
On ne pense plus en "lignes de contour" mais en volumes dans l'espace. Et le passage de l'un à l'autre n'est pas chose aisée !

Et pour y arriver, l'un des meilleurs atouts est de développer ton sens de l'observation.

 

L’œil du dessinateur

Je le dis et répète dans la Partie 1 : "le dessin c'est 50% d'observation où on ne touche pas son crayon/stylet".


Le retour de Spartan le vieux radoteur

Le dessinateur aguerri n'a pas tout à fait la même vision que tout le monde. Son oeil, entraîné par la pratique régulière et les bon cours, possède une perception de l'espace accrue. C'est à dire le volume, la "forme", des objets dans l'espace et leurs distances entre eux.
Le deuxième talent de son oeil est de savoir simplifier les volumes qu'il voit. On va transformer des objets à première vue hyper compliqués à dessiner en objets ultra simples. 
 



Petit aparté : Le terme "simplifier" est sûrement le mot que je prononce le plus dans la Partie 2. Il radote il radote...

Dit comme ça, ça peut faire peur. Mais encore une fois c'est quelque chose qui s'apprend et qui s'entraîne... et cela à tout âge. C'est donc une des plus grosses missions de la Partie 2 : faire sauter ce blocage, t'apprendre à mieux observer, simplifier ce que tu vois et ensuite user de techniques pour arriver à les dessiner.

Plutôt que de longs discours, voici deux exemples. Le premier est tiré d'un des cours de la Partie 2 et les autres de mes vieux digital paintings personnels.

 

Exemple : l’œil du dessinateur à l'action

Si je te demande de me dessiner cet arbre tu vas peut-être me dire que c'est trop difficile ? Et si j'ose te dire avec arrogance "Mais allez, ce n'est pas si difficile que ça !" tu vas peut-être même m'insulter. (En allemand j'espère, j'adore ça).
 

En fait, une fois que tu as pigé le truc c'est presque enfantin. Et tu pourras même dessiner cet arbre sous un autre angle, ou même dessiner tes propres arbres sur le même principe, sans être obligé de recopier le même à l'identique ou d'utiliser des techniques de dessin étape par étape bidons.

Si tu simplifies l'arbre : au final ce n'est plus qu'un tas de cylindres (très simples à dessiner et comprendre en 3D) qui sont hiérarchisés d'une certaines manière :
  • un gros cylindre vertical pour le tronc
  • des cylindres moyens pour les grosses branches, orientés vers le ciel
  • des cylindres plus fins au bout pour les petites branches
Dit comme ça, ça fait moins peur et c'est moins insurmontable.
 

 

Etude d'un digital painting

Alors je vais être honnête, ce digital painting commence à dater un peu et lorsque je pose les yeux dessus aujourd'hui, je vois nombre d'erreurs et de choses pouvant être améliorées. Mais malgré cela, il me semble intéressant à étudier.

 

Mon rôle au sein de DPS est bien sûr d'expliquer les techniques de dessin mais le secret d'un apprentissage 10x plus rapide se trouve surtout dans les processus mentaux et les méthodologies qu'on acquiert avec l'expérience et la pratique. C'est pourquoi j'adore expliquer et montrer ce qui se passe dans mon cerveau lorsque je dessine - ou même avant.

Donc lorsque je te présente cette illustration : je pourrais te parler du choix du brush, ou des couleurs mais je me penche ici sur le dessin, la construction des objets dans l'espace.

Toi tu te demandes peut-être :
  • "quel brush il a utilisé ?"
  • ou encore "Comment il a pu faire une tête de dragon aussi cool et détaillée ?"
  • ou encore "Comment il a pu pondre cette merde et la décrypter aux membres de DPS en plus ?!"
Bonnes questions... La plus importante aujourd'hui et pour te débloquer à l'avenir est celle-là :
  • Qu'a-t-il observé ? Quels sont les volumes simplifiés de l'image ?
Voici la clé pour construire ce dessin ! Pour représenter les échelles, placer les objets entre eux, dessiner la pose de la créature, la lumière et les ombres dans la scène. Enormément de choix découlent de ces questions là !

 

La réponse donc : 


Simplifions ! Simplifions toujours au maximum. Sa tête devient un pavé allongé. Son cou un cylindre courbé. Les cornes ? De petits cylindres (lignes vertes - je ne les ai pas toutes faites).
Les détails de sa tête ? Et ben encore plus de volumes simplifiés, mais juste plus petits en taille :
 

Ses bras sont l'addition de deux cylindres (regarde comme la limite entre ombre et lumière coïncide et devient plus facile à placer) :
 

Il est plus facile de savoir où commence l'ombre d'un simple cylindre que d'un volume super compliqué avec plein de muscles, de l'écaille, etc...

La falaise n'est elle-même faite que de grosses boîtes (lignes rouges) avec des petites boîtes par-dessus (lignes vertes - j'en ai seulement faites quelques-unes) et regarde comme c'est automatiquement plus facile à dessiner, et comment placer les ombres et lumières devient un jeu d'enfant !
 

D'ailleurs, cet exemple - tout comme la tête de dragon - est un bon exemple de simplification : on part d'un volume très très simple, ensuite on le complexifie avec des formes plus petites (niveau 2 de détails en vert - je ne les ai pas toutes faites) et tout à la fin on ajoute des détails de niveau 3 encore plus petits (petites variations dans la roche, fissures, texture...).
 

Plus d'exemples :

Je te montre les 3 exemples développés en direct dans la vidéo ci-dessus :
 
 

J'espère que les exemples ont été parlants. Sinon tu peux m'envoyer ta lettre de réclamation.


Conclusion

Je m'arrête ici ! Je pourrais continuer à déballer beaucoup d'explications mais je pense avoir atteint l'objectif de cet article. Du moins je l'espère :
  • Te faire peut-être prendre conscience d'un de tes gros blocages
  • Te montrer quelle est la solution
  • Qu'elle n'est pas si dure ou complexe que ça et qu'elle s'apprend !
 

"Génial !"

Je t'invite donc à être attentif à l'avenir et à commencer à réfléchir en volumes, en 3D, et non plus en formes 2D. Pour t'aider si la tache te semble insurmontable, les cours de la Partie 2 : Les Bases en dessin ont cet objectif du début à la fin.

C'est la forme de dessin la plus difficile mais c'est aussi la plus complète et celle incontournable pour tout artiste en herbe voulant dessiner ce qu'il veut d'imagination et progresser. Aucun bon artiste ou professionnel ne maîtrise pas cette technique de dessin donc tu sais ce qu'il te reste à faire... ;)

Auteur : Spartan de DPSchool

Depuis toujours animé d'une passion et d'une soif de partage intarissable et aujourd'hui concept artist, illustrateur et formateur, Spartan (Gaétan Weltzer) est le fondateur et premier formateur de DigitalPainting.school.
15 likes

2 commentaires

  • Mutsumipat le 30 juillet 2019

    J'ai tellement hâte de pouvoir acheter la partie 2 =D

  • Deny le 30 juillet 2019

    Das Auge des Karikaturisten

  • Connecte toi pour laisser une réponse