Du niveau 0 en dessin à des illustrations de dingue en 2 ans seulement, c'est possible ?

Publié le 18 février 2020 par Spartan de DPSchool dans Conseils - Digital Painting, Illustration - 11

Extrait d'une newsletter récente envoyée aux membres de DPSchool, je tiens à repartager ici cet article car il est d'une importance capitale pour qui souhaite évoluer en digital painting ou apprendre à dessiner. La première chose qu'il faut faire ET qu'il faut entretenir régulièrement est cette prise de conscience qu'on peut y arriver, qu'on est sur le bon chemin et qu'il faut juste garder confiance en soi et rester motivé.

Du niveau 0 en dessin à des illustrations de dingue en 2 ans seulement, c'est possible ?

Preuve en est que oui, encore et encore je le vois sur les forums du Programme indispensable. Avec de la motivation, de bons cours et de l'investissement on peut faire des miracles en 2 ans. Comme je suis un fervent croyant qu'une image vaut plus que 1000 mots, voici la progression de Guilbx aka Hagenone sur DPS suite aux cours du Programme indispensable.

Du niveau 0 en dessin à des illustrations de dingue en 2 ans seulement, c'est possible ?

 

Moi, je sais pas toi mais ça me donne des frissons de voir ça ! Et un peu de fierté je l'avoue...

Histoire de ne pas juste t'en mettre plein les yeux, décortiquons en 10 points pourquoi et comment Guilbx/Hagenone a fait. A force d'avoir suivi des centaines d'élèves sur les cours, je suis bien placé pour reconnaître des modèles de succès chez de nombreux élèves qui ont de tels résultats rapidement.

 

1. Une réelle passion, une envie de développer son univers

Si on regarde la première image, celle de Guilbx avant le Programme, le niveau en dessin est évidemment très faible mais on sent déjà un univers, un style, ça sent la fantasy, l'envie de créer des personnages badass. Et à la toute fin, on le retrouve encore avec ce même combattant ailé qui affronte un géant.
Cette envie, cette passion, est ce qui permet à chacun de tenir sur le long terme malgré les démotivations passagères et de continuer à prendre du plaisir.

 

2. Être bosseur

Pour progresser à ce point-là rapidement, il faut évidemment s'en donner les moyens. Peindre 2-3 heures par mois ne t'amènera pas bien loin. En revanche s'organiser, se dégager du temps et s'adonner à sa passion régulièrement et avec rigueur porte ses fruits.

 

3. De la régularité

C'est la qualité la plus importante je pense lorsque je regarde les vitesses de progression des élèves : plus ils sont réguliers, plus ils progressent vite. C'est aussi important, voire plus, que la quantité de travail : la fréquence. Essaie de te mettre en place des routines et de ne pas rester plusieurs jours (ou semaines !) sans peindre ou dessiner.

 

4. Avoir de bons cours ou de bons supports d'apprentissage

Je ne le répèterai jamais assez : on peut tout apprendre par soi-même, s'entêter à chercher les réponses plutôt que de les apprendre des autres, il n'y a pas de mal à ça. Mais si tu veux apprendre rapidement, la meilleur stratégie est d'avoir de bons supports voire carrément un mentor.

 

5. Être ouvert à la critique...

Hagenone a tout de suite posté ses exercices sur le forum du Programme indispensable afin de recueillir les avis des formateurs et des autres élèves. Tous ceux ayant progressé le diront : recueillir de bonnes critiques est inestimable.
Alors oui, des fois ça pique un peu l'égo, on a peur de dévoiler son travail, ses failles et faiblesses... mais au bout d'un moment on y prend goût ! Car on sait que réussir à corriger ses faiblesses et se dépasser est un sentiment plus puissant encore que la peur de les montrer.

 

6. ...Et appliquer les corrections

Là encore un point largement sous-estimé : je vois bien sur les forums la différence entre les élèves qui répondent juste "ok merci j'y penserai" suite à une remarque et ceux qui prennent le temps de corriger leur digital painting. La mise en application dépasse la compréhension. Comprendre son erreur c'est bien, la corriger c'est mieux. Et cela ancre plus profondément la correction dans la mémoire.

 

7. Savourer ses petites progressions et victoires

Ce n'est pas pour rien si j'ai instaurer ce fameux exercice "Avant/Après" dans chaque Partie du Programme. C'est motivant de voir qu'on a progressé. Ou qu'on a ENFIN compris comment fonctionne la lumière, ou pourquoi nos couleurs sont toujours mauvaises, etc.
Ca aussi je le constate chez les élèves : on peut choisir de se concentrer à chaque digital painting sur ses faiblesses, en disant juste "c'est pourri je sais" ou alors on peut apprécier ses petites victoires : "le rendu est encore moyen, par contre j'ai de superbes valeurs ! j'arrive enfin à créer de la profondeur dans mes images."

 

8. Un état d'esprit positif

Je sais, ce point-là n'est pas inné chez tout le monde. Pour certains ce sera plus dur que pour d'autres mais tout le monde peut faire évoluer son attitude : ne pas se décourager, avoir foi dans les cours, avoir foi en soi, dans sa propre capacité à progresser.
Réussir à voir autant ce qu'il y a de bien dans ses créations que ce qu'il y a de mauvais. Accepter avec enthousiasme les critiques reçues au lieu de se froisser, etc...

 

9. Arrêter de se flageller

Je sais que c'est une source de plaisir immense ! Léonardus le premier a essayé de me convertir mais je t'assure que l'autoflagellation ne sert à rien. Il FAUT être critique envers son travail pour voir ce qu'il y a à améliorer, mais il ne faut pas se dévaloriser. S'énerver contre soi-même, s'en vouloir de ne pas progresser assez vite, de toujours bloquer sur la même chose...
Bloquer fait partie du processus. Il faut juste accepter qu'on n'est pas (encore) un dieu en digital painting, qu'apprendre prend du temps et se concentrer sur les améliorations.

 

10. Être patient et arrêter de se comparer aux autres

Je développerai sûrement ce point dans une prochaine newsletter : les artistes en herbe impatients sont souvent ceux qui abandonnent le plus vite, d'après mon observation. Aujourd'hui addictes à la gratification instantanée nous perdons en patience, en force de travail alors que ce sont pourtant des choses indispensables pour un artiste. Progresser prend du temps. Faire un beau digital painting prend du temps. Surtout quand on est encore débutant ou intermédiaire ! Ce n'est pas en 2h qu'on fait un chef d'oeuvre. Cela peut prendre 10h, 20h ou même 50h comme certains digital paintings incroyables de Johan Grenier, il l'explique très bien dans son interview.

Et j'en viens au point suivant : se comparer sans cesse aux autres. Oui certains élèves ont eu une progression aussi fulgurante que Guilbx en environ un an seulement. Et d'autres mettent 3 ans. Le plus important est d'y arriver. Chacun a son rythme, ses contraintes dans la vie, sa personnalité, etc.

"Spartan, je suis nul en dessin, est-ce que je peux vraiment devenir bon en digital painting ?"
Cette question je la reçois très régulièrement et à chaque fois cette expression s'affiche sur mon visage :

Attends, laisse-moi te montrer...

Maintenant tu as la réponse à cette question, et si tu la connaissais déjà, un petit rappel ne fait jamais de mal, peu importe le niveau où tu te trouves et quel niveau tu rêves d'atteindre. La formule est la même. ;)

Auteur : Spartan de DPSchool

Depuis toujours animé d'une passion et d'une soif de partage intarissable et aujourd'hui concept artist, illustrateur et formateur, Spartan (Gaétan Weltzer) est le fondateur et premier formateur de DigitalPainting.school.
54 likes

11 commentaires

  • Kyam le 19 février 2020

    Bravo à toi Hagenone pour ta progression ! Et merci à Spartan, à l'équipe et à la communauté DPS pour cette belle école.

  • Corey Kamezis le 20 février 2020

    Belle progression ! J'aurais aimé en savoir d'avntage quand aux horaires quotidiennes passées à pratiquer !

  • hagenone le 20 février 2020

    salut pour le contexte, j'ai 38 ans 2enfant et je suis sapeurs pompiers de paris (donc militaire)

  • hagenone le 20 février 2020

    du coup les premiers mois pour la partie 1 je déssinais 30 a 40 heures par semaines mais j'ai reduit pour dégager du temps pour ma vie de famille et maintenant je suis plus sur 15 / 25 h par semaines

  • Nicolas G. le 23 février 2020

    Bravo, quelle progression ! L'autodiscipline, c'est la clé ^^

  • Spartan de DPSchool le 24 février 2020

    Héhé, tu as vu la mise en avant ? :D Merci à toi surtout d'avoir accepté, et pour ton super boulot. Continue de nous en épater, je me vois bien t'interviewer prochainement si tu continues...

  • leuchtend le 27 février 2020

    Un super taff c'est incroyable, belle progression!

  • Blaze le 27 février 2020

    Félicitation, j'aimerais pouvoir en faire autant !

  • karoo_the_sixth le 27 février 2020

    Tu pourras ! Accroche toi ! Don't give up padawan !

  • papounet le 10 mars 2020

    Hahenone pour moi ta progression est incroyable beaucoup de travail et un incroyable talent ! Bravo

  • Connecte toi pour laisser une réponse