Voici exactement ce qu'il te manque pour progresser comme l'éclair en digital painting

Publié le 2 août 2016 par Spartan de DPSchool dans Conseils - 29

Tout le monde est capable de trouver et télécharger les packs de brushs des meilleurs artistes du monde. Est-ce pour autant qu'on devient immédiatement aussi talentueux qu'eux ?

Suivre un tutoriel pour créer une illustration épique est facile, mais est-ce qu'après l'avoir vu on est immédiatement capable de produire les mêmes illustrations de dingue, comme s'il suffisait de regarder la vidéo ?

Bien souvent, ce qu'il manque aux débutants/intermédiaire pour progresser n'est pas le bon pack de brushs magiques ou la dernière technique de photobashing comme je te l’explique dans cet article. Mauvaise nouvelle : il n'y a pas de solution miracle. Bonne nouvelle : chez DPSchool, on est là pour t'apporter ce qu'il te faut.

 

Constat : Un manque cruel du côté francophone

Suite aux nombreuses demandes que je recevais, je me suis rendu compte que côté francophone quelque chose clochait encore et toujours : apprendre le digital painting restait un combat dont seuls quelques-uns en ressortaient victorieux, laissant tous les autres livrés à eux-même.

J’ai donc passé beaucoup de temps à étudier pourquoi tant de monde avait du mal à progresser en autodidacte . C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à lancer la création de ce projet : pour moi aucune bonne alternative n’existait du côté francophone, alors je me suis dit : "pourquoi ne pas la créer ensemble ?"

Je me suis donc lancé le challenge d’imaginer la meilleure méthode pour apprendre le digital painting. (Je n’ai pas la prétention de dire que j’ai réussi, je laisse les élèves juger de cela. :) ) Pour atteindre mon objectif, j’ai :

  • Décomposé de nombreux digital paintings qui m’étaient envoyés pour critique pendant des années
  • J’ai longuement étudié et échangé avec mes élèves
  • Je me suis bien sûr servi de mon expérience personnelle, étant moi-même passé par là
  • J’ai regardé ce qui se faisait déjà comme méthode d’apprentissage, surtout du côté anglophone pour essayer d’en tirer le meilleur
  • J'ai testé et peaufiné la méthode au fil du temps

Tu peux l'imaginer, cela m'a demandé beaucoup de travail et d'expérience, et je t’épargne ainsi le long travail de recherche en te livrant ici les fruits de mon labeur. A savoir : les raisons précises pour lesquelles tu ne progresses pas assez vite.

 

Icone formation digital painting 1. Les tutoriels ne sont pas suffisants, voire presque mensongers

J'ai pour ma part beaucoup appris grâce aux tutoriels glanés à gauche et à droite, mais cela dit le procédé a été très long, dé-structuré et je pense que c'est finalement ma persévérance et mon intuition qui m'ont permis de tenir bon. Pour moi, les tutoriels - même payants - ne sont pas un support d'apprentissage suffisant.

Ces derniers sont généralement trop légers :

  • Bien souvent un tutoriel est plus proche d’une démonstration d’un savoir-faire que d’un cours explicatif et construit. L'auteur se contente de montrer la création d'une illustration du début à la fin.
  • Les choix artistiques ou techniques sont rarement expliqués (par exemple pourquoi ces couleurs ont été associées, pourquoi cette pose, cette lumière ou cette matière, etc). Souvent n'est montré que le déroulement de la création, trop souvent de manière superficielle
  • Les fondamentaux en art qu'il faut maîtriser ne sont pas du tout montrés ou évoqués ! C'est bien là que je trouve quelque fois les tutoriels mensongers. On fait croire qu'il suffit de suivre un tutoriel pour ensuite être capable de maîtriser complètement le sujet. Mais réfléchis-y : si c'était le cas, est-ce que tout le monde - y compris toi - ne serait pas déjà un pro en digital painting, juste en ayant suivi 2-3 tutoriels ?
  • Souvent ils sont orientés pour un niveau élevé : la plupart des informations basiques ne sont pas expliquées comme le dessin en volume, le blending, le shading, la perspective, la composition, les valeurs, les choix de couleurs…

Si tu as suivi des tutoriels précédemment, tu as peut-être ressenti la même frustration que moi à l'époque : cela a l'air simple à reproduire mais lorsqu'on essaie, on se rend compte qu'on est incapable de reproduire le procédé de l'artiste parce qu'il nous manque quelque chose.

Un tutoriel ou une vidéo ne montre que la face visible de l'iceberg alors que les 90% de connaissances à avoir sont la face immergée cachée, qui sont rarement expliqués ou à peine survolés.

choi kyounghwan digital paintind d'iceberg

Seule la face visible de l'iceberg est montrée aux débutants/intermédiaires, le niveau est inadapté - Création de Choi kyounghwan

 

Première chose qu'il te faut : un programme d'apprentissage structuré

  • Être guidé et avoir des cours structurés. Sans savoir par où commencer ni ce qu'il faut faire, difficile de progresser.
  • Il y a des choses qu'il faut apprendre dans l'ordre comme tu le verras. Sans certaines connaissances, tu ne pourras pas donner vie à tout ce que tu imagines, contrairement à ce que font croire certains tutoriels.
  • Il te faut de vrais cours : de vrais explications qui vont en profondeur pour comprendre ainsi qu'une méthode à suivre pour réussir
  • Des démos et exemples pour comprendre ses erreurs et apprendre comment les corriger
  • La cerise sur le gâteau : un peu comme à l'école, avoir des exercices pour mettre en application ces connaissances et les maîtriser

Le Programme indispensable est le fruit de mon long travail sur le sujet : une méthode d'apprentissage structurée pensée spécifiquement pour le digital painting (et en français !).

  • La Partie 1 se concentre sur la maîtrise de l'outil numérique, le dessin d'observation et les premiers fondamentaux en art (valeurs, couleurs, bords, composition...).
  • La Partie 2 se porte sur le dessin d'imagination, plus difficile : perspective et volumes. On y voit aussi les bases pour dessiner des personnages d'imagination, des visages, mains, etc...
  • La Partie 3 enfin se porte sur les notions les plus avancées et sur plein de techniques puissantes comme le photobashing, la 3D, l'occlusion ambiante, etc.

En plus de ce découpage, les cours sont découpés en Chapitres avec une structure logique et plein d'exercices sont donnés pour maîtriser les cours donnés en vidéo.

Cerise sur le gâteau : une équipe de formateurs professionnels font le suivi et critiquent les exercices de chaque élève.

 

Le résultat :

Être capable de dessiner/peindre ce qu'on veut, même d'imagination, sans avoir le sentiment d'être bloqué ou d'avoir été dupé.

Lorsque tu as suivi ces cours encadrés, que tu as appris les méthodes te permettant d'éviter tes erreurs, tu peux suivre des cours plus complexes et apprendre tout ce que tu veux. Mais il faut d'abord passer par les bases. ;) C'est un peu comme le dessin ou la peinture traditionnelle, on peut essayer de l'apprendre seul à l'instinct en tâtonnant mais ce sera bien plus efficace et 10 fois plus rapide de suivre des cours et une méthode d'apprentissage qui ont fait leurs preuves depuis longtemps.

 

Icone formation digital painting 2. Un isolement qui fait barrière

Rien n'est plus épuisant que d'apprendre seul, sans personne avec qui partager ses moments d'excitation, de fierté, de doute ou ses pannes d'inspiration.

  • Lorsqu'on est seul, la démotivation nous attend au tournant, tout comme le manque d'idée ou d'inspiration.
  • Sans critique, il est difficile de juger objectivement ses digital paintings et de reconnaître ses points forts et ses faiblesses. Qui ne s'est jamais retrouvé coincé devant sa création, sans savoir ce qui cloche, alors qu'un simple avis permettrait de nous débloquer : que ce soit en mettant en lumière ce qui n'allait pas ou en nous donnant des idées fraîches.
  • Enfin, on a le sentiment d'être déconnecté des autres digital painters : un peu comme un moine solitaire en quête d'illumination, sur un long et pénible pèlerinage.

 

Gare à l'isolement !

Apprendre seul, isolé, te met en proie à la démotivation, au doute et une progression au ralenti, voire à l'abandon - Digital painting de Guobo Peng

 

Ce qu'il te faut : une communauté et de l'encadrement

Il est beaucoup plus facile et agréable d'apprendre lorsque tu as quelqu'un pour :

  • Te motiver
  • Te donner des avis et critiquer tes œuvres
  • Te féliciter
  • Te donner des idées, ouvrir ton esprit
  • Répondre à tes questions qu'elles soient sur une création, une technique, sur un métier ou autre
  • Simplement parler de sa passion : partager ses dernières inspirations ou trouvailles, etc.

Nous sommes des créatures sociales, c'est comme ça. Depuis toujours nous apprenons grâce aux autres, par mimétisme, grâce au langage ou au jeu et aujourd'hui encore rien n'est plus efficace que d'apprendre avec d'autres passionnés.

Quelque fois, il suffit d'un petit commentaire sur un réseau social pour re-booster sa confiance en soi et avoir l'envie soudaine et furieuse de chercher son stylet pour attaquer une nouvelle illustration.

A plusieurs, le voyage paraît toujours plus court et plus amusant qu'un long pèlerinage solitaire. On arrive même à la fin en se demandant avec déception "Quoi ?! on est déjà arrivés ?"

Le digital painting est un peu comme toutes les disciplines : c'est à plusieurs qu'on prend le plus de plaisir (non, ne détourne pas cette phrase), qu'on apprend le plus, qu'on tisse des liens et qu'on vit une expérience plus riche. Rien de tel que de faire partie d'une communauté et de s'y sentir chez soi pour se donner à fond et garder sa motivation au beau fixe. C'est dans ce but que des centaines de passionnés se sont joints pour créer DigitalPainting.school, la solution face à cet isolement. C'est le petit café douillet dans lequel les artistes de tout niveau, même débutants, se retrouvent pour s'entraider, se montrer leurs dernières créations et se motiver.

 

Icone formation digital painting 3. Prendre confiance en soi et se lancer des challenges

Tu l'as compris grâce au précédent article : il faut commencer par arrêter de croire que les professionnels ont un « truc de plus que nous ».

La seule chose qu’ils ont en plus c’est de la motivation et de la volonté sur le long terme, pas de don ou de brush qui fait le boulot à leur place. Ils ont cru en eux dans les moments difficiles (comme les moments où on ne progresse pas, les pannes d’inspiration, face à des problèmes personnels, aux aléas de la vie, etc) comme dans les moments de réussite et d'accomplissement.

Et même la motivation, ça s'apprend : ça se travaille et s’entretient, d’où la création de DigitalPainting.school dans ce but qui apporte une communauté, des cours structurés et une vision pour atteindre ses objectifs.

Toi aussi, rapproche-toi tes objectifs à la vitesse de l'éclair

Toi aussi, rapproche-toi tes objectifs à la vitesse de l'éclair ! Yiiiihaaaaaa ! - Digital painting de Ryan Lang

Ce qu'il te faut : croire en toi

Il faut croire qu’on peut y arriver et se donner à fond, bien sûr dans la limite de son temps et de son énergie disponibles.

Lorsque j’ai eu mon déclic, j’ai soudainement eu envie d’arrêter de peindre occasionnellement dans mon coin. J'avais reçu la volonté de m’investir trois fois plus, d’apprendre, de me donner à fond pour devenir ce que j’avais le potentiel d'être. Je me suis notamment plus entraîné et j’ai réfléchi à une méthode intelligente pour progresser en me concentrant sur mes faiblesses et mes objectifs ainsi qu'à une méthodologie structurée et efficace (et dur dur car il n’y avait pas DPSchool ! :p ). Le fruit de ces recherches et expérimentations n'est autre que le Programme indispensable que je te livre aujourd'hui pour gagner du temps pour devenir l'artiste que tu rêves d'être.

 

Ensuite fixe-toi un grand challenge...

Se donner un grand challenge, avoir un rêve, une ambition folle :

  • comme devenir artiste professionnel
  • vivre de sa BD ou de son comics
  • être aussi bon que X ou Y
  • être capable de peindre des illustrations aussi cool que celle-ci ou celle-là

Il faut viser haut. Viser petit ne sert à rien comme le dit Oscar Wilde : "Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles"

 

...et des objectifs réalisables pour l'atteindre

Il faut se fixer un grand challenge mais il faut chercher à l’atteindre en se fixant de petits objectifs réalisables. Cela permet d'avoir un chemin à suivre vers son rêve et de commencer quelque part. Ensuite, on suit les jalons les uns après les autres :

  • Le meilleur point de départ est de commencer par suivre les cours fondamentaux
  • Maîtriser petit à petit les outils, techniques et connaissances
  • S'améliorer régulièrement
  • Puis te spécialiser ensuite dans ce qui te fait rêver (concept art d'environnements, character design, BD...)
  • Et enfin développer ton style, qui viendra naturellement

En plus, se fixer des objectifs à sa hauteur permet de s'enlever cette énorme pression qu'on peut ressentir, écrasé face à son ambition immense. Imagine-toi face à une immense montagne enneigée : si tu es tout en bas et que tu ne fixes que le sommet, perdu à des kilomètres de toi dans les nuages, cela te paraîtra désespérant et impossible. Mais si tu baisses un peu les yeux, tu te rendras compte qu'il y a un chemin permettant d'y accéder, crête après crête, marche après marche. Et avec DigitalPainting.school, tu as même accès au télésiège pour aller plus vite ! :D

 

Alayna Lemmer - Digital painting

L'objectif est bien loin, mais avec un chemin claire et des étapes, rien n'est infranchissable. Digital painting d'Alayna Lemmer

 

Icone formation digital painting Conclusion

Je reviendrai plus sur ces points dans un prochain article sur la progression en digital painting. J'espère que grâce à cet article tu comprends l'importance de chacun de ces 3 points qui font toute la différence entre une progression d'escargot et une progression à la vitesse de l'éclair.

S'il t'en manque un seul, tu progresseras moins vite ou tu risques de te démotiver et si au contraire tu as non seulement une méthode d'apprentissage adaptée au digital painting, mais aussi une communauté et un objectif ou un rêve à atteindre, tu as tout ce qu'il te faut pour progresser comme jamais.

Dans l'article suivant, je parlerai des 3 piliers pour bien apprendre le digital painting. Si tu as déjà ressenti cette impression de frustration en n'arrivant pas à reproduire un tutoriel trouvé sur le web ou que tu as l'impression qu'il te manque quelque chose, cet article sera pour toi !

Tu l'as peut-être compris, les deux premières solutions de l'article sont apportées par DigitalPainting.school, il n'y a qu'à s'inscrire et se laisser guider. En revanche pour le troisième point, toi seul peut décider de ton chemin, alors réponds à cette question en commentaire :

 

 

Icone formation digital painting Et toi, quel est le challenge ou rêve que tu t'es fixé ?

Auteur : Spartan de DPSchool

Depuis toujours animé d'une passion et d'une soif de partage intarissable et aujourd'hui concept artist, illustrateur et formateur, Spartan (Gaétan Weltzer) est le fondateur et premier formateur de DigitalPainting.school.
86 likes

29 commentaires

  • Yun77 le 2 août 2016

    Punaise j'ai les mêmes rêves que Stella, avec en plus travailler de chez moi pour être près de mes enfants et les voir grandir. Qui a dit que j'étais trop vieux?

  • myjerart le 2 août 2016

    Tu n'est pas trop vieux ne t'inquiète pas :) Et ceux qui te disent ça, sont des c*n ( excuse mon language ) ! Moi aussi, mon rêve ULTIME est d'être Illustrateur Freelence et pouvoir vivre de ma passion :)

  • Weslloyd le 2 août 2016

    Mon rêve ultime voir mes créations prendre vie dans des jeux vidéo voir même créer mon propre VRAI jeu :) J'espère y arriver

  • Maxou404 le 2 août 2016

    Purée comme Yun77 et Stella Illustrer en élevant mes enfants ! J'crois pas qu'on soit trop vieux, tant qu'on est vivant on peut apprendre et rêver !!! Suivez vos rêves les amis ;))

  • Spartan de DPSchool le 2 août 2016

    Bien dit ! Il n'y a pas d'âge :)

  • Metabe le 2 août 2016

    Très belle article qui résume bien les problèmes et les questions d'une majorité. En plus l'article nous offre des solutions et de la motivation ! Bravo et continue comme çà ;) c'est un plaisir de te lire.

  • Alpha le 2 août 2016

    je suis ! Moi je veux etre concept artiste et illustrateur et que mon art soit reconnu , ainsi vivre dans l extase de ma passion!

  • Kabouto le 2 août 2016

    Mon rêve serait de faire des illustrations ou même de l'animation à la hauteur de chez blizzard et bien sûr de vivre de ma passion

  • Saajis le 2 août 2016

    Mon rêve serait d'arriver à faire des illustrations réalistes pour pouvoir illustrer mes histoires... Le temps que ça prendra peu importe. Et j'ai bien quelques noms en tête pour me motiver :)

  • Titom le 2 août 2016

    Mon rêve c'est de pouvoir un jour vivre de l'art, et j'spère que ça ne va pas rester un rêve ;D

  • Alex le 2 août 2016

    un peu comme tout le monde je crois, mais réussir à vivre de mes illustrations ça serait cool :) chouette article, encore une fois! ^^

  • Oscar-Fa le 3 août 2016

    Devenir un maitre en Digital painting dans les dix prochaines années. La route est longue mais comme on dit : "à coeur vaillant, rien d'impossible".

  • Heryloveless le 3 août 2016

    J'aimerais faire de belle illustrations et concept art pour les jeux video et vivre de ma passion ( je pense comme une grande partie des gens d'ici )

  • adilas le 3 août 2016

    Je veux pouvoir travailler sur de grands projets dans l’animation (notamment 2D), pouvoir rendre mes personnages vivants et faire rêver les gans avec ! :D Pis forcément vivre de l'illustration, et arriver à me trouver un style qui m'est propre ^.^

  • OreL le 4 août 2016

    Comme tout le monde vivre de ma passion, faire des illustrations et des concepts arts. Le top du top travailler soit de chez moi soit dans un studio.

  • Romain Moreau le 8 août 2016

    Je me permet de me rectifier.. Je serai un concept artist de génie et je travaillerai au Japon ;)

  • Zoh le 8 août 2016

    Moi plus une réalité qu'un rêve c'est devenir concept artist, après le rêve c'est de travailler sur mes propres idées de jeu, ou de travailler sur une franchise qui m'a fait rêver étant petit ! :)

  • Choco Panda-kun le 15 août 2016

    Ce que je souhaite c'est de maîtriser tous les fondamentaux, pouvoir affûter ma technique et devenir une grande artiste en digital et ainsi pouvoir vivre de mes oeuvres ;)

  • Jaiiit le 14 septembre 2016

    Mon rêve à moi serait de faire n'importe quelle illustration et davoir d'aussi bon niveau que vous tous ! Car vous êtes les meilleures !!!

  • Jaiiit le 14 septembre 2016

    Je voudrais aussi mettre mes créations sur tableau et pouvoir en faire pour les autres, des sortes de tableau unique pour chacun

  • Mutsumipat le 22 septembre 2016

    Mon rêve ? Devenir illustratrice et /ou concept-artist pro !

  • Akatano le 26 mars 2018

    Il y a des textes vraiment trop petite, ça me force les yeux punaise ! Ca serait bien de les grossir, parce que mes pauvres yeux pour la lecture, fiou !

  • Izaac le 1 septembre 2018

    moi mon objectif à l'on terme , c'est de vivre à long terme du dessin ,être concept artist , pour des Blizard ou Riot par exemple

  • ordure-sourient le 13 octobre 2018

    Je voudrait faire des contes et des histoires pour enfants.

  • Dianox le 11 décembre 2018

    Je souhaite devenir artiste professionnel et faire des illustrations/concept art comme j'en rêve

  • Pakrett le 22 février 2019

    Émerveiller le regard des gens, les faire rêver, leur montrer les couleurs que je vois, envahir le monde de belles choses... Leur troquer du bonheur contre de quoi continuer à leur en procurer.

  • Deny le 12 mars 2019

    C'est beau et terrible de voir tous ces rêveurs qui finiront fracassé par la réalité ! Motivation, illusion et frustration.

  • Fitsu le 28 mars 2019

    Moi mon rêve c'est d'être illustrateur et concept artist dans le domaine du jeux vidéo dans 10 ans maxi ( j'ai 13 ans)

  • Seika Michi le 22 juillet 2019

    Ce dont je rêve c'est de pouvoir m'améliorer dans mes bases. Pourvoir faire de bonnes proportions, des volumes, savoir utiliser les couleurs comme il se doit. Comprendre l'utilisation de logiciels. Et de ça réussir à vivre grâce à mon art et pouvoir créer des univers! (bon des histoires quand même :p).

  • Connecte toi pour laisser une réponse